RSS

  • Flux RSS des articles

On the professional side

What my students say;

"You have been a fantastic teacher and a friend. My move to France would have been positively awful had I not had such a wonderful tuition by you. You are truly an energetic, interesting person who makes people at ease and comfortable in your company. Thank you for everything, Nikki. (Nikki's own website to help you to move to France; http://frenchentree.com)."

 

"Vanessa is an excellent teacher who makes lessons interesting and fun. Her knowledge of French, French customs and history is second to none and her English is as good as any native. Her teaching methods are extremely motivating and encouraging and I now feel confident in travelling to France knowing I can understand, speak and read the language. Learning French has been a wonderful experience.  Carol, Richmond." 

 

"Vanessa, I just wanted to let you know how the exam [To enter the business school INSEAD in Fontainebleau http://www.insead.edu] went and to thank you for your wonderful teaching. I passed! The standard was a lot lower than how you describe the DELF - but the grammar was quite tough and only the quality of your teaching made it easier than it was. Still I want to say that you are the best teacher I have come across in a long time (and I have had many!). Sanjiv, Boston Consulting Group, London W1."

 

 "Vanessa is a brilliant teacher! Bright and full of energy, she ensures that lessons are captivating and fun. She is also highly organised, so each course – and every lesson within it – is carefully structured to make sure that the many aspects of French language and culture are covered, as well as various ways of learning – for example, reading, writing, listening and speaking. I would whole-heartedly recommend Vanessa to any potential student! Gareth Trew, actor and writer." (To learn about Gareth's publications, check at http://garethtrew.wordpress.com).

 

"I've really enjoyed the lessons so far. Their content has been varied; we've covered a number of different topics. Vanessa is extremely approachable and helpful, and manages to convey things in French in such a way that, even with my limited vocabulary, they are instantly understandable. Michael, Stockwell."

 

 

Business French testimonials

I have been a student of Vanessa for over 3 years. I have without question improved my French greatly, and naturally I am delighted at such personal progress. Each class has appropriate structure, varied content, but with enough flexibility to allow a free-flow of everyday conversational French.

I look forward to continuing with Vanessa in the future, and am very happy to recommend her to prospective students.

 

Yours sincerely,

Allan R Peters

Co-Partner & Owner – Charles Worthington

 

Vanessa is as flexible with scheduling lessons around my workload as she is on the topics we discuss within our lessons. I value and appreciate that.
 
Where Vanessa is not flexible? On ensuring you are streched, little by little, with each lesson. Looking back over three years -
I've come a long way from being able to order a coffee in a cafe and am now starting to increase my confidence in handling materials received from colleagues in France.
 
Happy to recommend this friendly fantastic teacher!
 
Hugh, Consultant at Aon

Translation services

My organisation, Children in Crisis, an overseas development NGO, has enlisted the translation services of Vanessa-George Barraud to translate a number of key documents from English into French. One such document, an External Evaluation Report of our work in Eastern Democratic Republic of Congo (DRC), was widely disseminated in-country, to internal and external audiences, including officials from the Ministry of Education in DRC. The translation of this Report had to be of a high standard, and Vanessa did not let us down; the quality of her translation and her attention to the schedule is excellent. I would have no hesitation in recommending Vanessa to other organisations, development based or otherwise.’’

 

Sarah Rowse, Director of Programmes.

www.childrenincrisis.org

Vendredi 22 janvier 2010 5 22 /01 /Jan /2010 07:51


Je voudrais vous parler de
Haïti, en cette période où malheureusement ce pays couvre les premières pages des journaux pour de bien tristes raisons.
L'histoire de Haïti n'est pas gaie. Haïti a connu l'esclavage, la dictature, la pauvreté et beaucoup d'ouragans (tornedos).
Mais, parce que je suis une personne optimiste, je voudrais vous parler d'une chose formidable dans l'histoire de ce pays. Grâce au courage de ses habitants face à l'esclavage imposé par les Français sur l'île,
Fichier:Coat of arms of Haiti.svgHaïti est devenue en 1804 la première république indépendante de population majoritairement noire après la Révolution haitienne (1791-1803), quand Napoléon Bonaparte a été forcé d'abandonner l'île.
Haïti est aussi le seul pays francophone indépendant des Caraïbes et un des deux pays francophones d'Amérique du Nord avec le Canada.
Il y a deux langues officielles ; le Francais et le Créole haitien. 


Langue officielle Français et créole haïtien
Capitale Port-au-Prince
Plus grande ville Port-au-Prince
Forme de l’État République
 - Président de la République
- Premier ministre
René Préval
Jean-Max Bellerive
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 142e
27 750 km2
1,9
Population
 - Totale (avant séisme 01/2010)
 -
Densité
Classé 89e
10 072 492 hab.
352,3 hab./km2
Indépendance
 - Date
De la France
1er janvier 1804

 

Gentilé Haïtien(ne)s

 

   
Monnaie Gourde
Fuseau horaire UTC -5
Hymne national La Dessalinienne


Source : wikipedia.fr

Qu'est-ce que que vous savez sur Haïti ?
Son nom officiel est la République d'Haïti. C'est un pays des Grandes Antilles. 
Haïti occupe le tiers (third) d'une île (28 000 km2 environ). Sa capitale est Port-au-Prince. Haïti comptait 8,3 millions d'habitants en 2005.



Christophe Colomb est arrivé sur l'île le 5 décembre 1492. Les Espagnols sont venus pour exploiter l'or. La population locale a refusé de travailler et a été exterminée en quelques décennies (=decades).  A partir de 1517, les Espagnols sont allés en Afrique pour chercher des esclaves noirs.
La partie ouest de l'île n'avait pas d'or et n'a pas intéressé les Espagnols. Des boucaniers français y ont habité et ont appelé cette partie de l'île "Saint-Domingue".
A partir du XVIIème siècle, les colons français y ont cultiver le tabac. Après la crise du tabac, ils ont cultivé l'indigo et la canne à sucre. En 1685, le Code noir, écrit par le ministre Colbert, a réglementé l'esclavage et l'île a connu un grand développement économique.

Vers 1790, Saint-Domingue était la colonie française la plus riche de toute l'Amérique grâce aux profits immenses de l'industrie de la canne à sucre et de l'indigo. Des dizaines de milliers d'esclaves sont venus d'Afrique. Leur nombre était dix fois plus élevé (=highier) que celui des blancs.


La Révolution française a provoqué de graves bouleversements (upheaval) sociaux dans les petites Antilles et à Saint-Domingue. Le plus important a été la révolte des esclaves qui a abouti (aboutir = to lead to) en 1793 à l'abolition de l'esclavage.

Après une bataille (battle, fight) pour la liberté et l'indépendance, gagnée par d'anciens esclaves sur (over) les troupes de Napoléon Bonaparte, l'indépendance du pays a été proclamée le premier janvier 1804. Le nom de Haïti a été donné au pays. Haïti est le premier pays au monde issu de (coming from) l'abolition de l'esclavage.





Au début du XXe siècle,


80 % des Haïtiens vivent en dessous du seuil de pauvreté et 54 % dans la pauvreté la plus totale.
Les transferts d’argent de la
disapora  sont une importance source de devise, et représentent un quart du produit intérieur brut et deux fois la valeur des exportations. Haïti souffre d’une inflation élevée et d’un manque d’investissement à cause de l’insécurité, des infrastructures limitées et d'un déficit commercial important. Le gouvernement dépend de l’aide internationale pour financer en partie le budget. Plus d'un Haïtien sur quatre est sous-alimenté, soit 1,9 million de personnes, selon un rapport du conseil national de la sécurité alimentaire (CNSA) haïtien. Le taux de chômage atteint plus de 65 % de la population active. L’agriculture emploie plus de deux tiers de la population en âge de travailler. Ce sont des fermes de subsistance, de dimensions restreintes, où le café, le cacao, le sisal, le coton, les mangues constituent les principales exportations.
le pays était en état d'insurrection quasi-permanente. L'île a été envahie (invaded) par les troupes du président  Wilson en 1915. Les États-Unis ont occupé l'île de 1915 à 1934. Après le départ des américains, l'instabilité politique a recommencé, et ne s'est terminée qu'à partir de 1957 avec la dictature de la famille Duvalier jusqu'en  1986. De nombreux Haïtiens sont partis aux États-Unis et au  Canada. Après 1986 la démocratie s'est établie peu à peu.


Le 17 avril 1825, le roi Charles X concède « l’indépendance pleine et entière » à l’ex-colonie d´esclaves française moyennant une somme de 150 millions de francs-or (la somme sera ramenée en 1838 à 90 millions de francs), ce qui est l´origine de l´endettement, du déboisement du pays. Le 7 avril 2003, le président Jean-Bertrand Aristide a réclamé officiellement à la France près de 21,7 milliards de dollars en « restitution et réparation » de la dette.

Le 24 décembre 2003, le Comité pour l’annulation de la dette du Tiers Monde (CADTM) a réclamé l’annulation de la dette qualifiée d'« illégitime et odieuse » de Haïti, à la veille du bicentenaire de l’indépendance de la République caraïbe. Sans nier une dette de la France à l'égard de leur pays, l'opposition et les intellectuels de la diaspora refusent de s'associer à une demande émanant d'un régime aussi corrompu et peu démocratique que celui du président Aristide.


La musique de Haiti

Haitian troubadour


Les frères Dejean


Etzer Emile ; désolé, je n'aime pas du tout donc (therefore) pas de vidéo.

Coupé cloué


Toto Bissainthe ; cette chanteuse a une belle voix et nous parle de la pauvreté en Haiti.

"poverty is not sweet"

Jean-Baptiste Nemours ; la star de la musique traditionnelle de Haiti ; le Kompa


Tabou Combo

 

Par frenchteacher - Publié dans : FRANCOPHONIE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

C'est moi !

  • Frenchteacher
  • Le blog de frenchteacher
  • Femme
  • cinéma histoire gastronomie FLE culture française
  • Bonjour ! Je suis professeur de Fle depuis dix ans et j'adore mon travail. J'aime partager mes connaissances et apprendre toujours plus sur ma culture avec les questions de mes étudiants. N'hésitez pas à me contacter !

Rechercher

Partager

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés